Aller au contenu
Ce site utilise des cookies ! En apprendre plus

Ce site utilise des cookies !

Les cookies nous permettent de personnaliser le contenu et les annonces, d'offrir des fonctionnalités relatives aux médias sociaux et d'analyser notre trafic. Nous partageons également des informations sur l'utilisation de notre site avec nos partenaires de médias sociaux, de publicité et d'analyse, qui peuvent combiner celles-ci avec d'autres informations que vous leur avez fournies ou qu'ils ont collectées lors de votre utilisation de leurs services.

 

Pour en savoir plus sur la manière dont google utilise certaines données collectées cliquez sur le lien suivant : 

https://www.google.com/intl/fr/policies/privacy/partners/

 

Pour continuer d'utiliser ce site, vous devez accepter (en bas de la page) de nous permettre de stocker ces cookies sur votre ordinateur :) 

 

Vous trouverez ci dessous la liste des cookies et leur utilité :

Révélation

 

While some cookies will almost always be set by the Suite, there are some cookies that are set only in very specific circumstances.  If you have a need to identify all cookies the Suite may set, the following is a list of cookies and their intended purposes.

  • ips4_hasJS

This cookie is set by javascript and then later read to determine if javascript is supported in the user agent.

  • ips4_ipsTimezone

This cookie is set by javascript to detect the user's local time zone so that the software can adapt the displaying of times automatically.

  • ips4_IPSSessionFront

This is a session tracking cookie, used to track the user between page clicks.

  • ips4_member_id

This cookie would contain the user's member ID, used to "remember" the user in case their session ends between visits.

  • ips4_pass_hash

This cookie would contain a hash used to validate that the viewing user's member ID was not forged (it is not the actual password hash).

  • ips4_cms_filters (Pages only)

This cookie would track filters set by a user when filtering content in the Pages application.

  • ips4_ipsApprovalQueueSplash (Moderators only)

This cookie would track that a user has acknowledged the splash screen in the Moderator CP so that it is not shown again.

  • ips4_language (Guests only)

This cookie is used to track a language preference for a guest if the site has more than one language installed and the guest user chooses a specific language to use.

  • ips4_anon_login

This cookie is used to track a user's anonymous login preference if they choose this option during the login process.

  • ips4_theme (Guests only)

This cookie is used to track a theme preference for a guest if the site has more than one theme installed and the guest user chooses a specific theme to use.

  • ips4_ipbforumpass_XXX

When a forum has a specific password set, this cookie is set once a user logs in to that forum to validate that they have logged in on subsequent page loads.

  • ips4_thumbnailSize (Gallery only)

This cookie tracks what type of table layout to use in Gallery listings (list view, small thumbnails or large thumbnails)

Be aware that third party addons may set cookies as well, and that third party services integrated with the Suite (such as Google Analytics or Facebook Logins) may also set their own cookies.

 

 

 

News Sims 4, Sims Freeplay, Sims Mobile, SimCity BuildIt


Sasha
Voici une quête à mener par votre sorcier ou votre souverain, permettant de conquérir le territoire de Construelle. Ce territoire offre l'avantage de placer vos bâtiments à moindre coût pour votre royaume.

Voici une quête à mener par votre sorcier ou votre souverain, permettant de conquérir le territoire de Construelle. Ce territoire offre l'avantage de placer vos bâtiments à moindre coût pour votre royaume.



Donc tout commence ainsi...

Et c'est ainsi que Merlin prend la direction du château, souhaitant vivement s'expliquer avec Victor.


- Bonjour Monsieur Victor ! Que me vaut l'honneur de cette énième convocation ? J'étais en train de préparer mes potions, et m'apprêtais à partir à la cueillette des herbes... Il m'en faut toujours plus pour satisfaire le besoin des villageois en diverses potions...

- Évidemment qu'il y a des solutions... Laissez-moi le temps de me pencher sur la question et je vous garantis qu'il n'y aura plus d'écureuils dans la forêt !
Et Merlin rentre tranquillement chez lui en faisant le plein d'herbes diverses au passage afin de faire quelques recherches dans sa bibliothèque.


Et il y trouve un superbe sort qu'il n'avait pas encore pratiqué : Le sort "Feu de forêt'... Il lui reste à le mémoriser !

Avec la bonne recette, cela lui sera plus facile...

Le sort étant mémorisé, il lui reste à agir !

Pour cela, direction la forêt où il entreprend de ...

Il est fou ce Merlin ! Mais le voilà qui s'en va à son oeuvre...

... Ne pensant même pas un seul instant à tous les autres habitants de la forêt !




Un petit repos ne peut pas faire de mal après tout. Médite Merlin ! Pense à tous les ours, sangliers, cerfs, daims, lapins et autres qui n'ont plus d'habitat et de nourriture grâce à toi !

Et en plus tu n'as pas de remords ! pas de regrets ! Tu es un pyromane pire que ma Sasha ! Elle au moins elle appelle les pompiers à la moindre flamme ! (pour ceux qui ne la connaissent pas, ma sim met le feu à la cuisine dès qu'elle touche à la gazinière ! ...Une vraie calamité !). Mais revenons à notre quête médiévale. Ainsi, Merlin retourne fièrement auprès du conseiller afin de l'informer de la manière dont il a résolu le problème des écureuils.


- Bonjour Monsieur Victor ! Je viens vous annoncer que la victoire sur les écureuils est complète ! Il n'y a plus âme qui vive dans la forêt : plus aucun animal, plus aucun végétal, plus aucun minéral, plus rien ! Je viens de faire un splendide feu de forêt ! Vous auriez dû voir le spectacle ! C'était tout simplement grandiose !


Et c'est tout ce que tu trouves à redire, vieux fou ! On dirait bien que l'héritage paternel s'est réveillé en toi !
(Petit aparté culturel : La légende affirme que Merlin serait le fils du diable et d'une vierge... Pour les passionnés de littérature, je ne saurais que recommander la lecture du livre de Barjavel, L'Enchanteur, qui raconte la légende du roi Arthur avec une poésie qu'aucun autre auteur n'a su saisir dans cette légende. Vous pouvez me croire, j'ai beaucoup lu à ce sujet...)
Mais retournons à notre quête, et observons Merlin à sa table de recherche... Car maintenant il lui faut réparer son oeuvre !

Et il finit par trouver une solution réparatrice !



La solution étant trouvée, il lui reste à préparer le sort lui permettant de la mener à bien.


Ceci étant fait, il lui faut désormais agir...



Et c'est ainsi qu'il repart dans la forêt replanter ce qu'il a détruit...





Et voilà ! ce sera déjà beaucoup mieux !



- Voilà, Monsieur le Conseiller ! Vous devriez être satisfait ! J'ai replanté la forêt avec des graines enchantées ! Il n'y paraîtra bientôt plus rien ! Les Construellois auront bientôt du bois neuf, un peu jeune certes, mais du bois pour effectuer leurs travaux...

... Mais il est bête ou quoi ? Je l'ai à chaque fois informé de ce que j'avais fait et il fait comme si c'était pas moi !
Merlin ayant remis les choses en place, votre quête est gagnée, apportant à votre royaume quelques points de connaissance ! Et le territoire de Construelle avec !

Bon jeu !
Sasha
Voici une quête permettant à votre Royaume de gagner en sécurité, à mener par le forgeron, assisté du prêtre pétérien.


Voici une quête permettant à votre Royaume de gagner en sécurité, à mener par le forgeron, assisté du prêtre pétérien.




Donc, tout commence ainsi :

Pour plus de clarté dans le récit de la quête, j'aborderai d'abord les actions de Catherine la forgeronne, puis celles de Frère Aldebert, jusqu'au moment où, chacun ayant fait ses préparatifs, l'histoire des deux héros se rejoint. Les deux premiers points peuvent être menés concomitamment.

1. Les actions de Catherine, la forgeronne
Repartons donc de la venue de notre étrange personnage, le chasseur de chinchillas. Elle entreprend de discuter avec ce personnage afin de s'enquérir de son problème.


- Bonjour Monsieur le chasseur ! Quelle affaire vous amène jusqu'à ma forge ? On dirait que vous vous êtes fait attaquer par des chinchillas...

- Je vous remercie de me confier votre épée. Je vais aller voir par moi-même comment réagissent ces tout petits animaux.

Et c'est ainsi que notre forgeronne part pour une ballade en forêt, à la recherche des tout petits chinchillas...

Et voici ce qu'elle constata :

A son retour, le chasseur l'attend de pied ferme ! Il s'inquiète de savoir si c'est lui qui se fait des idées ou si d'autres ont été comme lui attaqué par les petites bêtes.

Les armes étant inefficaces, Catherine la forgeronne décide de fabriquer un piège pour en capturer un.

Mais auparavant, elle doit se procurer quelques fournitures. Voici donc la recette du fameux piège à chinchilla (Vu de notre place d'Observateur, on dirait un vulgaire piège à souris...) :

Après quelques coups de marteau, le piège est enfin prêt :

Il ne lui reste plus qu'à partir en forêt afin de "prélever" un spécimen.


- Bien, j'ai capturé la grosse bébête, que vais-je en faire maintenant ? Je sais !


2. Les actions de Frère Aldebert
Pendant ce temps, Frère Aldebert ne perd pas son temps. Il commence par faire des recherches dans ses archives afin de rassembler toutes les informations qu'il détient sur ces frêles petites bêtes :



Bon le nom de cette recette évoque le Chili con carne, qui n'a rien de très ancien... mais ces sims moyenâgeux ne doivent pas connaître ! Bref ! Frère Aldebert doit s'aventurer en forêt afin de trouver l'herbe adéquate à sa recette.


Et il revient tout content de sa trouvaille ! Il lui reste à cuisiner et à manger... (ça tombe bien, la barre de "faim" commence à devenir rouge !)

Voici la recette, dite ancienne (c'est vrai qu'à notre époque, on privilégie le maïs et le bœuf ; mais l'histoire doit se dérouler avant Christophe Colomb !) :

Dès que la marmite est prête, il ne reste à Frère Aldebert qu'à passer à table !


3. Là où l'histoire se rejoint
Souvenez-vous, nous avions laissé Catherine avec ses interrogations... Elle pensait confier l'animal à Frère Aldebert. Il est maintenant temps d'aller lui remettre le petit animal qui doit être bien apeuré dans un coin de sa cage !


- Bonjour Frère Aldebert ! J'ai capturé un chinchilla dans la forêt. Je me suis permise de l'emballer pour qu'il ne voit pas la lumière et soit moins apeuré ! Je vous confie cette petite progéniture.
- Merci Catherine, la forgeronne ! J'ai une idée maintenant très claire de la manière dont je vais pouvoir l'apprivoiser !

Pour rassurer le chinchilla, il suffit de cliquer sur le prêtre :

Et c'est ainsi que Frère Aldebert entre en prière et tente de se connecter avec l'animal...


Que faire ? En voilà une bonne question ! Mais les solutions proposées semblent des plus originales... Bref, comme on n'a jamais vu d'animaux, quels qu'ils soit, répandre la parole divine... Frère Aldebert préfère opter pour la première des solutions !

C'est qu'il ne semble pas si idiot que cela "Bébert" !
Mais bon, comme il est de coutume, Frère Aldebert pense à faire un sermon dans son église pour évoquer les victimes des Chinchillas, ce qui l'aidera à rassembler ses idées...


A la fin de la messe, il en arrive à la conclusion suivante :

Et c'est ainsi qu'il se met à prier avec les deux chasseurs-soit-disant-victimes des petites bêtes. On dira que c'est pour l'aider à rassembler ses idées... Mais j'adore ces petites étoiles... je ne sais pas si j'arriverai à m'en lasser ! Donc, prie mon Bébert !



Pendant ce temps, Catherine emprunte la table d'archives de frère Aldebert pour chercher quelques renseignements techniques...

Et après avoir pris quelques notes, elle trouve une idée :

Il lui reste donc à savoir si quelqu'un a vu cette mystérieuse marchande mystique...


- Bonjour Monsieur ! Auriez-vous connaissance de l'endroit où je peux trouver la marchande mystique maintenant ?

- Je vous remercie ! Je m'y rends immédiatement !


- Bonjour, Madame la marchande mystique ! Je voudrais vous acheter de la poudre amplificatrice. En auriez-vous ?


- Quoi ? ! Elle ne veut pas me vendre sa poudre ! Il existerait donc quelque-chose que l'argent ne peut pas acheter ? Et puis elle la veut grande comment sa boîte ? Elle ne m'a donné aucune précision ! Bon, je vais lui fabriquer une boite ; j'espère que cela lui conviendra...

Après avoir rassemblé les ingrédients...

...Catherine forge...

... et finit par fabriquer un objet.

Mais voilà ! Il s'agit d'une marchande ambulante ! Il faut de nouveau se renseigner pour savoir si quelqu'un sait où elle est passée...

Ça tombe bien, il y a toujours plein de monde dans cette forge ! Demandons au premier venu !

- Bonjour Monsieur ! Sauriez-vous où est passé la marchande mystique ? Elle était tout à l'heure sur la place du village, mais elle a dû quitter la place !
- Euh ! oui ! je crois que je l'ai vu du côté des quais...
- Je vous remercie ! Je m'y rends immédiatement !
Elle la trouve. La marchande lui remet comme promis son petit paquet de poudre en échange de la belle boîte forgée. Et c'est ainsi que Catherine peut maintenant créer l'amplificateur qu'elle a imaginé !

Avec les ingrédients suivants :

Catherine forge...

... et parvient à ses fins !

L'objet étant fabriquer, elle retrouve Frère Aldebert pour lui remettre son invention.


Frère Aldebert est tout heureux de prendre possession de l'objet ! Il s'empresse de partir en forêt afin de tester l'invention de Catherine... et d'accomplir sa mission ! (pacifier un troupeau de chinchillas...).

Allez Bébert ! T'es le meilleur ! L'important c'est d'y croire ! (il est trop mignon ce petit sim qui part à la rencontre de son destin ! Tellement naïf ! J'adore les pétériens !).
Comme nous patientons, comme à l'accoutumée, avec le garde à l'entrée de la forêt, voici ce qu'il se passa :

Eh oui ! Il faut être sim pour le croire ! Ou alors les animaux sont plus intelligents que les humains ! Toujours est-il que Frère Aldebert a réussi à pacifier son troupeau de chinchillas et que votre quête est réussie !

Bon jeu !
Sasha
Voici une quête permettant à votre royaume de gagner en sécurité, à mener par le forgeron.

Voici une quête permettant à votre royaume de gagner en sécurité, à mener par le forgeron.



Donc, tout commence ainsi...

Catherine, la forgeronne, est toute excitée à l'idée de rencontrer ce marchand de minerais rares... Mais il lui faut attendre son arrivée imminente.

Enfin ce Monsieur arrive, et Catherine se précipite à sa rencontre.



- Bonjour Monsieur Abandin ! J'étais impatiente de votre arrivée ! Qu'avez-vous apporté aujourd'hui ? Avez-vous des trésors cachés ?


Comme toute personne redevenant un enfant devant une bonne affaire potentielle, Catherine ne peut résister à jeter un œil sur la marchandise et se précipite sur le stock du commerçant...

Il lui propose différents minerais bien ordinaires... C'est comme pour les soldes quand les commerçants vous proposent un stock de vieilleries qu'ils ont fait venir spécialement pour l'occasion... Ainsi, Catherine décline systématiquement les différentes propositions d'Abandin qui lui fait à chaque fois la même réponse :







- En fait, je pensais que vous auriez quelques minéraux peu ordinaires... Quelque chose que l'on ne trouve pas à ramasser dans le royaume...
Peu rancunier des différents refus, le marchand lui propose enfin autre chose...

- Oh oui ! montrez-moi donc de minéral rare...




... Et le Monsieur est carrément royal ! Il lui abandonne l'objet rare qui a laissé Catherine si perplexe ! C'est bien gentil de lui laisser cette chose, mais comment Catherine va-t-elle pouvoir l'utiliser ? Il lui faut se renseigner :


- Bonjour Monsieur Thorold ! Je viens vous voir car je pense que vous êtes l'homme qu'il me faut ! Voilà, Abandin, le marchand de minéraux, m'a laissé un petit bout d'un matériau que je ne connais pas... avec votre expérience, peut-être sauriez-vous de quoi il s'agit et comment peut-on l'utiliser ?

- Bien ! Je vous remercie de votre réponse... Vous n'avez vraiment pas d'ouvrage qui aborde le sujet ? J'aurai préféré avoir un avis technique sur la question, mais puisque vous me conseillez d'aller voir de moi-même dans la mine, je vais aller l'explorer...

Et Catherine part en expédition dans la mine...

Comme toujours, le pauvre observateur que nous somme est condamné à attendre que le héros daigne revenir de son expédition... En voici le récit :



"Sortir aussi vite qu'elle le put"... Elle n'avait pas l'air de se presser en revenant en tout cas ! Rien dans son attitude ne démontrait la peur qu'elle aurait ressenti !

Aussi, il ne lui reste plus qu'à retourner à la forge afin de se remettre au travail.

Toutefois, en chemin elle repense et ressasse son histoire. Arrivée sur place, une idée lui vint...

... et elle imagine quel type d'outil pourrait venir à bout d'une telle carapace...

Voici les ingrédients nécessaires à la fabrication d'un tel marteau :

Et Catherine se met à l'ouvrage.


Elle finit par fabriquer l'outil... il ne lui reste qu'à le tester en retournant dans la grotte.



... mais elle revient toujours lentement, sans se presser...

... Et rentre chez elle tout aussi tranquillement...

... en imaginant ce qu'elle pourrait bien fabriquer avec ses morceaux de carapace de crabe géant...


Quelque soit l'objet que vous choisissez, la fin de l'histoire est la même... Voici donc les différents objets et leur recette de fabrication :

Fabriquer une carapace à pointe


Et Catherine la forgeronne forge...

Visiblement, elle semble satisfaite de sa fabrication !

Puis elle remarque que la forge a laissé intacte une parti du minéral :


Elle s'amuse ainsi à porter l'objet et voici la première femme à moustache :

C'est seyant, vous ne trouvez pas ? En tout cas notre forgeronne semble s'être bien remise de sa frayeur :

Et vous avez gagné votre quête ! Et le royaume gagne aussi en sécurité.

Bon jeu !
Sasha
Voici une quête à mener par le chevalier, assisté de l'espion, qui vous emmènera dans l'univers des légendes arthuriennes.

Voici une quête à mener par le chevalier, assisté de l'espion, qui vous emmènera dans l'univers des légendes arthuriennes et permettra à votre royaume de gagner en sécurité.






Donc, tout commence ainsi...

Gauvain n'a ainsi d'autre choix que de se rendre au château où sa Majesté l'a convoqué...


- Bonjour Grand Roi Arthur! Vous vouliez me voir ?

- Bien, je vais aller mener mon enquête ! Allons d'abord voir ce qu'il se passe sur les quais.


La suite de la quête est découpée en trois parties pour une meilleure compréhension. Toutefois, vous pourrez mener conjointement les actions des deux premières parties.


1. L'enquête de Gauvain, le chevalier
Arrivé sur place, tout semble comme d'habitude. Seule la présence d'un pêcheur est inhabituelle... Gauvain entreprend ainsi de commencer par fouiller le bateau.



C'est ainsi que Gauvain se trouve pourvu de deux nouvelles tâches :

- Commençons par le vieil homme, puisque je suis redescendu du bateau !

- Bonjour Vieil homme ! Vous êtes ici depuis combien de temps ? Auriez-vous entendu parler de cette histoire que l'on raconte en ville concernant un marquis qui aurait disparu sur les quais ? Comme ils ne sont pas bien grands, et puisque vous ne semblez pas avoir bougé de ce lieu, vous devez forcément avoir vu quelque chose ?

- Mais qu'est-ce qu'il me raconte ? Je lui parle d'un diplomate et il me répond avec des poissons... visiblement, il n'a pas toute sa raison ou alors il souhaite cacher quelque chose...
- Remontons donc à bord, j'en apprendrais dans doute beaucoup plus...



- Voici des propos bien étranges... Que se passe-t-il donc à Kullervo ? Il faut que j'aille voir par moi-même. Allons donc demander au roi l'autorisation d'emprunter son joli bateau. Bon, d'habitude quand je vais patrouiller, je ne lui demande rien. Mais une fois n'est pas coutume, je vais le tenir informé de l'endroit où je compte me rendre avec le bateau...


- Salut à toi Grand Roi Arthur ! Je viens de faire mon enquête sur les quais et personne ne semble savoir quoi que ce soit à propos du Marquis. Toutefois le neveu du Capitaine et le pauvre fou sur les quais semblent vouloir cacher quelque chose. L'enfant m'a évoqué la ville de Kullervo... Je pense qu'il faut continuer mon enquête là-bas.

Et Gauvain souhaite annoncer son arrivée avec tambours et trompettes... Il se précipite sur la table de scribe du château pour écrire un message. Bon quand je dis "se précipite", faut quand même pas exagérer ! Il a quand même pris le temps d'aller chasser l'ours en forêt et d'en revenir tout en lambeaux...

Bref, une fois le message écrit, il doit être envoyé...




- Et si je profitais de ce temps d'attente pour aller me laver, me changer et manger quelque chose ?

- Eh les créateurs ! vous n'avez pas remarqué que j'y suis déjà ?

Et le message arrive ainsi automatiquement. Il reste à Gauvain à prendre la route...







2. L'enquête de Baubette, l'espionne
Pendant ce temps, Baubette l'espionne mène une enquête de son côté. Elle reçoit tout d'abord de la grande chef, Ada...

Et doit aller s'en enquérir...



Le message est tellement secret, que nous n'en aurons pas connaissance... Bref ! Elle doit ensuite aller le détruire dans le puits.


C'est curieux comme ce message change de forme... il ne me semble pas qu'elle avait pris une bourse dans la boîte à messages...
Une fois que c'est fait, elle doit ensuite rencontrer Ragnelle.

Sauf que Baubette a tellement tardé à menacer des sims et à vaquer à ses occupations, qu'elle ne se trouve plus dans la forêt... On la retrouve chez le forgeron ! (l'essentiel étant de la rencontrer, peu importe le lieu après tout !)

- Bonjour Dame Ragnelle ! Vous vouliez me voir ? Je suis désolée pour mon retard, mais j'étais très occupée à faire monter mes points d'expérience... ramasser des herbes, faire des potions, menacer quelques sims...

- Vous avez quartier libre !

- Bon, c'est peut être ma première mission, mais je ne vais tout de même pas commencer par alerter la cour, le roi, etc. Elle ne sera plus secrète ma mission après cela ! Je choisis donc de questionner Henri !
Pauvre Roi Arthur ! Il s'en fait bien des choses derrière son dos ! Ce doit pas être facile de gouverner un tel royaume !

Et notre espionne part ainsi aux renseignements...

- Eh, Sergent Henri ! Tu m'as battue tout à l'heure à l'entrainement ! Mais depuis je me suis entrainée ! Alors tu me le donnes ce renseignement !

- J'espère que tu dis vrai vieil homme !
Je m'en vais de ce pas faire mon rapport à Ragnelle !


- Rebonjour, Dame Ragnelle ! Voilà ce que je viens d'apprendre...


3. Où les grands esprits de rencontrent
Et Gauvain ne tarde pas à demander de l'aide...


- Baubette, j'ai besoin de vous. Il me faut opérer en toute discrétion et il me semble que vous êtes la mieux placée dans ce royaume. Voilà, j'enquête sur la disparition d'un diplomate, un marquis. Je suis allé voir du côté des quais et j'y ai trouvé un homme fort étrange. Toutefois, ce dernier m'a pris pour un idiot. Pourriez-vous aller sur les quais pour y trouver des informations et venir m'en rendre compte ensuite ?

... J'ai dû oublier la capture d'écran... mais Baubette doit réaliser un déguisement avant de procéder à son enquête. Pour cela, elle utilise la cheminée...
Elle se rend ensuite sur les quais pour mener son enquête, en commençant par faire les poches du pêcheur suspect...

... selon une méthode bien connue des espions !


Et voilà ! prise la main dans le sac !

Elle monte ensuite sur le bateau pour voir ce qu'il s'y passe. Avant de pouvoir monter à bord, elle doit mettre le déguisement préparé par ses soins, que vous trouverez dans l'inventaire.


Une fois équipée de ses guenilles, elle monte à bord...



Maintenant qu'elle a recueilli les informations nécessaires, elle doit retrouver Gauvain pour l'informer de ses découvertes.


- Voilà, Sir Gauvain ! Je me suis rendue sur les quais et j'ai subtilisé un journal au vieux pêcheur. Je suis également montée à bord du bateau. A l'exception des pleurs d'un enfant, je n'y ai rien découvert.
- Merci Baubette ! Voyons quelles informations nous livrent les pages de ce journal :

Cette lecture laisse notre ami chevalier perplexe... et il part réfléchir sur la table de stratégie.



Pendant ce temps, Baubette ne perd pas son temps. Elle part écrire un rapport à Ragnelle.


... qu'elle devra ensuite cacher, selon la procédure en usage chez les espions...


Au petit matin, Gauvain, le Chevalier, part en direction du village pour aller acheter un livre de fables...

Qu'il s'empresse de lire à son retour. Voici ce que le livre nous raconte :



On aurait dit que cette lecture lui a fait perdre la tête ! A partir de là, il n'agit plus comme à son habitude...
Il commence par se rendre sur les quais pour interroger à nouveau le pêcheur.


Ayant aperçu un éclat de métal sous sa chemise (j'ai rien vu pour ce qui me concerne. Vous la voyez, vous ?), il souhaite s'emparer de l'épée...


- Donne l'épée, si tu ne veux pas que je la prenne de force !
Mais ce n'est pas des méthodes de chevalier, ça ! Que t'arrive-t-il Gauvain ?

Il s'empare de l'épée... et voici ce qu'il arriva :


- Mais quoi, j'ai juste pris une épée de force !

- Et moi, grâce à toi, je peux faire mon marché d'âmes... ha ! ha ! ha ! Mais tu as gagné une épée ! Fais en bon usage ! A bientôt, mon ami ! ha ! ha ! ha !

Gauvain, ayant perdu toute raison, s'empresse d'admirer l'épée en question...

... qui commence à faire son œuvre ...

Et il rentre chez lui afin de l'essayer. Il commence par un mannequin d'entrainement...




Puis l'envie lui prend de la tester au combat.

Toutefois, en chemin il se fait attaquer par un bandit. Gauvain riposte par un combat à mort...

- Bonjour mon ami ! Tu viens me livrer une nouvelle âme ! ha ! ha ! ha !
Puis il poursuit par son combat d'entrainement avec Henri...


Oui ! on a bien vu que tu pétais les plombs...
Le combat d'entrainement ne suffit pas... il lui faut maintenant chasser avec l'arme...

En chemin, il est à nouveau attaqué par un bandit... en voici l'issue :

- Mon ami, tu m'es très précieux ! ha ! ha ! ha !
Mais allons donc jusqu'à la forêt, pour faire cette chasse...

... sitôt sorti de la forêt, il souhaite à nouveau caresser le métal de son arme chérie...



Euh ! tu oses demander ce que tu as fait de mal ? Tu ne t'es pas rendu compte que tu es devenu le complice de la faucheuse ?



Il est effectivement temps de revenir à notre espionne ! Au secours Baubette ! Fais quelque chose !

Oui ! va donc chercher le message !


- Bien, je cours avertir Gauvain !
Attention à toi Baubette ! Tu deviens le seul espoir pour terminer correctement cette quête !


On s'y attendait ! et encore heureux qu'il ne t'ait pas menacé avec son épée ! Mais va donc vite préparer ta potion !

La première étape est au magasin du village. Il faut s'y procurer 2 sangsues engraissées et une poire sucrée... Puis faire macérer les ingrédients dans le puits...



Les reprendre...



... puis rentrer à la maison pour faire la potion avec les ingrédients dûment préparés




C'est ainsi qu'elle retourne voir Gauvain...

Elle commence par discuter aimablement...

Heureusement, elle a le trait sanguinaire, ce qui lui permet de s'enthousiasmer pour la violence et se lier avec notre ami possédé avec des mots qu'il est capable de comprendre...

Une fois l'amitié établie, elle lui propose sa potion...

- Tenez, mon ami ! J'ai fabriqué une potion spéciale... vous m'en direz des nouvelles... Elle vous donnera toutes les forces dont vous avez besoin...
Et Gauvain s'empresse de la boire en goujat qu'il est devenu...

Fort heureusement, la potion fait bon effet...


Ainsi, Baubette entreprend de lui expliquer l'emprise de l'épée...




Cependant, l'imbécile hésite encore sur la conduite à tenir...

Tu la donnes à Baubette ! Non mais puis quoi encore ? Tu ne voudrais tout de même pas que le roi devienne sanguinaire à son tour ?

- Cette idée me plairait bien, j'avoue ! ha ! ha! ha !
On t'a pas demandé ton avis, la faucheuse !
Bref, Gauvain redevient raisonnable et remet l'arme à Baubette !


On s'attendait à une autre forme pour une épée !

Une fois en possession de l'épée, il reste à Baubette de la placer dans la boîte à message...

Voici ce qu'il se passa ensuite :



Ouf ! La quête est terminée ! Tout le monde est redevenu ce qu'il était et le Royaume n'est pas devenu le royaume du mal... mais il a fortement gagné en sécurité, et en connaissance !



Bon jeu !
Sasha
Voici une quête à mener par le sorcier ou le chevalier, permettant à votre Royaume de gagner en bien-être et en sécurité.

Voici une quête à mener par le sorcier ou le chevalier, permettant à votre Royaume de gagner en bien-être et en sécurité.





Donc, tout commence ainsi...

Face à cette problématique (que l'on ne voudrait pas avoir à affronter - heureusement que les ordinateurs ne transmettent pas les odeurs ; sinon il serait souvent difficile de jouer au sims Medieval...) Merlin n'a d'autres solutions que de réagir ! Et pour cela il va commencer par consulter sa boule de cristal...


Et les réponses arrivent...



C'est vrai enfin ! Des sims chauves, on en voit parfois. Des sims crasseux on en voit aussi ! Mais les deux à la fois, le phénomène est plutôt étrange !
Toujours est-il que Merlin se trouve face à un choix :

Je suis curieuse ; je l'incite donc à lire encore dans la boule de cristal. Après tout, on est pas pressé de finir la quête ; plus on y met du temps et plus on a de chance de la terminer avec un niveau platine... Donc rebelote ! On se penche un peu plus sur la boule de cristal.


Tiens, on dirait l'avatar de Bouckie ! Eh bien ! Voilà que mon Merlin rêve de rencontrer Bouckie !
Maintenant que l'on s'est bien amusé avec cette boule de cristal, il est temps de retourner à la quête ! Allons donc trouver à l'extérieur un sim chauve et sale pour aller lui parler !


Un petit tour vers la forêt, et voilà que l'on en trouve justement un (quel hasard !)

- Eh bien mon brave ! vous êtes dans un sale état ! On dirait que vous revenez de la guerre contre les apaches ! Que sont devenus vos cheveux ?
(Euh ? Est-ce que Christophe Colomb a bien découvert les Amériques au moins ? Si l'on situe la légende de Merlin aux alentours de l'an 550 à 800, je fais un anachronisme ! Bon on dira que ce sont les Vikings qui ont découvert les apaches ! Si l'on se réfère à certaines légendes, c'est possible qu'ils soient allés jusque vers le Canada. Sinon on pensera à une vision d'avenir de Merlin !)

Les petits hommes verts ! Là c'est le sim qui est tombé sur la tête ! A moins que l'on ait pensé à parler des extra-terrestres dès le moyen âge avec la caricature des temps modernes !
- Vous semblez ne plus avoir toute votre tête ! Je vais aller me rendre compte par moi-même de vos dires...

Et c'est ainsi que Merlin doit se rendre dans la grotte suspecte...

Et comme d'habitude, l'Observateur ne peux qu'attendre que Merlin soit sorti de la grotte sans pouvoir l'y suivre !

Il ressort de la grotte... et maintenant il souhaite savoir si d'autres sims ont également eu une vision d'hommes verts...

Voici justement un autre sim chauve et crasseux...

- Alors mon brave ! Que vous est-il arrivé ? Avez-vous oublié de prendre un bain ?

Lécher les pieds ! Ça m'évoque une affaire récente ! Mais personne n'y a perdu ses cheveux à ce que j'ai pu entendre !
- Je vous remercie de vos précisions... (ils sont carrément devenus fous avec leurs petits hommes verts !). Allons voir ce qu'a à dire un autre sim !

- Bonjour Madame ! Vous, au moins, vous êtes moins sale que les autres ! Mais vous avez également perdu vos cheveux ! Que vous est-il donc arrivé ?

- Encore un "petit homme vert" et encore la fosse du jugements ! (C'est pas plutôt une grosse bête bleue qu'ils ont vu ?). Il me reste à aller voir la bête afin de me rendre compte !


T'inquiète pas la bête ! Il n'aura pas à descendre jusqu'à toi cette fois !
- Mais bien sûr que j'y saute ! Je ne résiste pas à l'envie d'aller chatouiller la bête en faisant un beau feu d'artifice !

Bon au moins, comme ça, tu ressembleras aux sims crasseux !
Mais revenons à notre quête. En se rendant sur place, Merlin ressent d'étranges vibrations :


Pourquoi aller chercher chez les autres ce que l'on peut apprendre pas soi-même ? Aller Merlin, au travail !


Et merlin se met au travail sur sa table d'archive...


C'est bien beau d'aller jeter un sort, mais avant de pouvoir le faire, encore faut-il le préparer. En voici les runes :

Une fois le sort mémorisé, notre sorcier est fin prêt à aller jeter le sort près de la fosse...

Je lui laisse la parole afin qu'il vous dise lui-même ce à quoi le sort a servi :

Et c'est ainsi que Merlin entreprend de remonter les traces des "petits hommes verts"...

Pour ce faire, il suffit de se mettre en "vision observateur" et cliquer sur tous les terrain jusqu'à trouver une option "suivre les traces des gobelins"... Et il y en a partout !




C'est malin ! Si j'avais pu les voir également, je t'aurais averti ! Mais bon, il paraît que cela porte bonheur !
Au bout d'un moment pendant lequel nous sommes baladés de lieu en lieu, Merlin finit par trouver un objet :

Effectivement un bon bain te ferait du bien !

Mais voilà ! Au moyen âge on ne se lave pas dans une baignoire ! On se lave tout habillé dans un seau ! Beurk !

Bref, après s'être "lavé", Merlin découvre l'objet...

Et pour se faire, il fait de nouvelles recherches...




Ses découvertes l'amènent à se poser une nouvelle question :

- J'ai commencé tout seul, je continue tout seul ! On ne va pas tout de même pas alerter les autorités pour une poignée de petits hommes verts quand même !
Bien ! Commence donc par méditer avant de faire une farce à ta manière qu'il faudra réparer par la suite !

Mais Merlin est vite interrompu dans sa méditation... on dira que c'est l'appel de la forêt !

Comme pour la grotte, on attend dans la clairière que notre magicien revienne. Heureusement qu'il y a le garde pour nous distraire... Je ne sais pas si c'est parce qu'il sait qu'on le regarde qu'il n'ose pas quitter son poste pour aller se soulager derrière un arbre... mais il est bien rigolo lorsqu'il se retient !
Le voilà qui revient ! revenons donc à notre quête !

Et voici la châtelaine sauvée des créatures ! Elle passe son chemin fière comme un pic... Pourtant il n'y a pas de quoi l'être !

Bref, Merlin a profité de son opération SOS pour récolter des échantillons de la chose... Et il pense pouvoir s'en servir utilement. Pour cela il faut encore faire quelques recherches...




Connaissant le personnage (un grand enfant toujours prêt à faire des bêtises, c'est son caractère : il aime s'amuser !), il vaut mieux le faire méditer ! "Toujours tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler" me disait ma Grand-Mère ! Avec Merlin, il vaut mieux prendre la précaution de faire tourner les idées sept fois dans le cerveau avant d'agir !

Et voici à quoi pense le personnage pendant sa méditation...



En voilà une idée qu'elle est bonne ! Droguer la bête aux gobelins ! Attention qu'elle ne devienne pas verte également ! Décidément, tu lui auras tout fait subir à cette pauvre bête !
- Qui aime bien châtie bien ! D'ailleurs elle m'a confié son bébé pour que je l'élève !

Donc, pour continuer la quête, Merlin doit préparer des grogs mystiques...


- C'est parti pour les Grogs Mystiques !

Bon faudrait quand même pas exagérer ! Il n'a pas d'odeurs putrides mon four !
Une fois les potions fabriquées, il faut les donner à la pauvre bête !


Mais non la bête ! Regarde, il y a d'autres options que celle de sauter dans la fosse !

- Et si j'y sautais quand même !!!
Merlin n'exagère pas, ta quête est déjà au niveau or, tu peux la terminer maintenant !

C'est ça, va plutôt jouer avec les petits hommes verts !

Bon, comme d'habitude on poirote ! Amuse-toi bien Merlin !

Voici donc ce qu'il se passa :



Ils ont vraiment des gouts bizarres ces sims moyenâgeux ! Mais la quête est finie, et le Royaume a gagné en bien-être et en sécurité !

- T'aurais dû me laisser sauter dans la fosse, et j'aurai terminé la quête avec un niveau platine ! Bien fait pour toi l'Observateur !
Bon jeu !
Sasha
Voici une quête menée par votre sorcier, assisté par le chevalier, qui permet à votre Royaume de s'enrichir en connaissance.

Voici une quête menée par votre sorcier, assisté par le chevalier, qui permet à votre Royaume de s'enrichir en connaissance.






Donc, tout commence ainsi...

Et pour réaliser son projet, il a besoin de l'aide de Gauvain, le Chevalier. Il faut bien quelqu'un se charge des courses après tout !


- Bonjour cher Gauvain ! Voilà, j'ai un projet d'envergure. Je voudrais créer une créature à partir de quelques morceaux de cadavres... Cela devrait permettre au Royaume de pouvoir constituer une armée à moindre frais, qu'en pensez-vous ? Mais voilà, j'ai besoin de votre aide... Il me semble que vous êtes en mesure de savoir où l'on peut trouver des cadavres ?

Reste à Gauvain, le Chevalier à trouver un "donneur"...

Ah non ! il va tout de même pas le "fabriquer" son cadavre ! Il y a sûrement d'autres endroits pour en trouver ! Choisissons la seconde possibilité !

- Bien, et puis pendant que vous en serez à faire les courses, j'aurai besoin également d'un objet pour ma créature... On ne peut tout de même pas la laisser les mains vides...


- Bon, vu le but poursuivi... choisissons l'épée ! Je vais tout de même pas demander à Gauvain de me rapporter un balai... j'aurais l'air de quoi ?

Ainsi, en plus de quelques morceaux de "viande", Gauvain devra rapporter à Merlin une épée.

Pendant ce temps, Merlin élabore son projet. Fabriquer une créature, d'accord, mais il lui faut une bonne dose de magie pour parvenir à donner la vie et lui donner forme... Et il va devoir faire des recherches.
En fin de compte, c'est ce que fait le corps de toutes les mamans ; sauf que les mamans elles multiplient la vie sans utiliser la magie... Eh oui, les maman, c'est plus fort que le plus grand des magiciens !



Et il en arrive à la conclusion que son expérience passe par la fabrication de l'essence de vie.

Et il se met au travail, en attendant que Gauvain lui apporte ses courses...


Gauvain ayant enfin réuni le reste des ingrédients, il les apporte à Merlin. Visiblement, il a eu quelques ennuis dans la forêt...

- Tenez, Merlin ! Voici ce que vous m'avez demandé ; j'ai eu beaucoup de mal à me procurer votre viande... Je compte sur vous pour en faire bon usage.

Ainsi, Gauvain, le Chevalier repart chez lui prendre un peu de force... tandis que Merlin part en forêt tenter son expérience...

Une fois encore, nous restons tenir compagnie au garde à l'entrée de la forêt... Mais voici ce qu'il se passa :




Et voici son œuvre... Personnellement, il me fait penser à un collègue de bureau, sauf que ce dernier marche souvent beaucoup plus droit ; enfin le matin ! Mais c'est une autre histoire. Revenons plutôt à notre quête... Merlin discute donc avec sa créature pour s'assurer d'avoir réalisé une créature acceptable...


- Alors, mon brave ! Comment vous sentez-vous ? Quel effet cela fait-il de prendre vie ?

- Mais oui, cela en fait partie... Mais il y a d'autres compensations ; vous pouvez respirer, voir les beautés qui nous entourent, vous faire des amis, vous amuser, créer à votre tour... bref vous avez beaucoup de choses à découvrir.

Et ainsi Merlin entreprend de se lier d'amitié avec sa créature et lui explique toutes les interactions de l'amitié entre sims...



Si bien que la créature finit par se sentir en confiance.

Et Merlin part se reposer sur ses deux oreilles...

Mais Gauvain, que nous avions oublié dans son lit, veille...


Et n'arrivant pas à dormir jusqu'au bout de son sommeil, il se rend sur la place du village. Sitôt arrivé :

- Et voilà, c'est bien ce que je pensais... Je n'aurais pas dû faire confiance à Merlin ! Maintenant, nous voilà avec un problème sur les bras ! C'était nos ennemis que cette créature était sensé terroriser, pas nos villageois...

- Après tout, sur ce coup, je vais me faire discret... d'ailleurs, il me faut accomplir mes tâches quotidiennes... Merlin sait ce qu'il a fait, c'est à lui de gérer la situation ! Mais avant tout, je me charge de lui dire ce que j'en pense !



- Espèce de magicien débutant ! Regardez ce que vous avez fait avec votre créature ! Et vous avez osé demandé mon aide pour terroriser quelques villageois ! Vous avez intérêt à vous reprendre et réparer votre erreur avant que je ne vous occise de la pointe de mon épée !


- Je ne veux pas le savoir et d'ailleurs ce n'est pas mon affaire... débrouillez-vous pour remettre la situation en ordre rapidement avant que je ne vous dénonce au roi !

Eh ! les créateurs, vous n'allez pas nous faire tourner en rond tout de même ! Gauvain a choisi de laisser Merlin gérer le problème ! Merlin ne va quand même pas demander à Gauvain de faire pareil ! On arrivera à rien dans ses conditions ! Merlin tu prends ton bâton et tu vas régler le problème !

Bonne décision !
Ainsi, donc Merlin va parler à Haganon pour le raisonner.

Toutefois, pour pouvoir réaliser cette action, Merlin doit mettre fin à l'amitié qu'il avait lié avec la pauvre créature... Et voici le choix des mots qu'il peut utiliser (je les avais encore jamais vu ceux-là !)


Bref, cette pauvre créature qui n'avait rien demandé à personne s'en prend plein la tronche ! Bon il faut dire que Merlin était remonté avec les propos que lui avait tenu Gauvain quelques instants auparavant !

Et la voilà qui part tenter sa chance ailleurs... Elle ne servira donc à aucun des sims du Royaume ! Sauf à vous ! car vous avez fini votre quête et votre Royaume a fait le plein de points de connaissance !



Bon jeu !
Sasha
Voici une quête à mener par l'un de vos personnage, permettant à votre Royaume de gagner en sécurité et culture.

Voici une quête à mener par l'un de vos personnage, permettant à votre Royaume de gagner en sécurité et culture.





Donc, tout commence ainsi...

Voici une quête qui plairait à notre BB nationale ! C'est vrai ça enfin ! pourquoi ces petites boules de poils sont tellement craintes par nos sims du moyen âge ! S'ils étaient en papier, je veux bien, mais c'est même pas le cas ! Quoi qu'il en soit, voici pour une fois une quête où il n'est pas question de les massacrer !
Ainsi, Merlin doit-il se rendre dans la forêt pour se rendre compte par lui même de la situation.

Arrivé sur place, il trouve une bande de bons à rien, qui fort heureusement n'ont pas installé la boisson à volonté, contrairement à nos chasseurs modernes qui passent leur temps à courir les vignes armés de leurs fusils et de leurs bouteilles, en tirant sur n'importe quoi, et n'hésitent pas à viser en direction des habitations, au risque de blesser des enfants qui y joueraient...

- Non mais, pour qui il me prend celui-là ! "Mon vieux"... d'accord j'ai les cheveux gris, mais Merlin n'a pas d'âge ! Quel familiarité, quelle grossièreté, quel manque de savoir vivre ! Bon mais allons quand même lui parler afin de savoir ce qu'ils fabriquent...


- Bonjour Monsieur le chasseur ! Que faites-vous ici à l'entrée de la forêt ? Seriez-vous venus chasser les brigands ?

- Des dangereux chinchillas... ce ne sont que des petites boules de poils à peine plus grosses que des rats ! Que diriez-vous si vous vous trouviez face à un ours !  Car ceux que vous trouverez dans la forêt ne sont pas en peluche ! D'ailleurs, je vais me balader en forêt, en toute tranquillité, histoire de trouver quelques ingrédients !
- Attention vieil homme ! vous risqueriez de ne pas revenir !
- Tssssss...





- Quel idiot ! Je ne suis pas blanc de peur, c'est la couleur de ma peau ! Bien, j'aurais mieux fait d'aller discuter avec quelqu'un de mieux construit ! Allons donc voir ce que la crieuse peut avoir entendu...


- Bonjour Madame la Crieuse ! Voilà, j'ai vu des chasseurs rôder à l'orée de la forêt et j'ai aperçu quelque petites touffes poilues en m'y baladant... Auriez-vous des informations à ce sujet ?

- Je vous remercie de vos informations. Je vais y aller de ce pas me rendre compte de ce que raconte ce chasseur là !


- Ah ! voilà un étranger ! Ce doit être lui !


- Bonjour Monsieur l'étranger ! Il paraît que vous effrayez quelques uns de nos villageois avec des histoires de boules poilues et dentues... J'ai bien aperçu quelques petites bestioles en allant me balader en forêt ce matin... Sauriez-vous m'en dire plus à leur sujet ?

- Visiblement cet homme semble sur le point de faire une attaque... allons lui chercher un petit remontant. Ça l'aidera à s'exprimer...



- Tenez mon brave ! à votre santé ! Ceci vous remettra de vos émotions... Ça va mieux ? Peut-être pourriez-vous me parler des chinchillas maintenant ?


- Tient, ils me donne le choix de mes pensées... Bizarre ! Je pensais qu'ils avaient compris que je ne voulais pas qu'on leur fasse du mal ! C'est toujours ces petites bêtes que l'on pourchasse dans les quêtes ! Pour une fois qu'on a la possibilité de les gracier ! Je prends donc la seconde possibilité !



- Oh ! Oui ! Les nourrir avec les chasseurs ! Comme ça ces chinchilla deviendront complètement idiots à manger de la chaire d'imbéciles et ils nous laisseront tranquille ! Et en plus, nos enfants, nos chats et nos chiens ne risqueront plus rien ! Et l'avantage, c'est que l'on pourra se balader dans les forêts à l'automne sans prendre le risque de se faire blesser !

- Allons tout d'abord parler à Mordent le vieux chasseur pour qu'il me parle de leur friandise préférée...


- Rebonjour Monsieur Mordent ! Dites-moi, j'aurais voulu avoir une petite précision... connaissez-vous la friandise préférée des petits chinchillas poilus ?

- Je vous remercie de cette précision.
Il me reste à leur préparer une bonne ration de ragout de sanglier...

Et Merlin se met en quête des ingrédients nécessaires à la préparation de la recette... En passant près de la fosse, une idée folle lui vient à l'esprit... et si j'allais voire la bête... Si vous avez un sorcier, je vous conseille le spectacle (mieux vaut sauvegarder avant... on ne sait jamais). Voici ce qu'il se passa :


"Pitié ! pas lui !"
Pauvre bête ! Elle n'en pouvait plus ! Finalement, elle a préféré laisser partir notre magicien !

Mais il s'est tout de suite retrouvé privé de ses beaux vêtements !

Bref, après s'être bien amusé (il a le trait "aime s'amuser"), il se repose un peu et se met aux fourneaux...

Une fois le plat préparé, il doit retourner près de Mordent, afin de s'assurer de la réussite de son plan...


- Bien le bonjour Monsieur Mordent ! Ne faites surtout pas attention à ma tenue ! Je viens de rendre une petite visite à la bête... Et ma magie a un peu rebondie sur les parois de la fosse. Si bien que je me suis retrouvé tout roussi ! Bref, j'ai aussi préparé une petite friandise pour les chinchillas et j'aurais voulu avoir votre avis sur celle-ci...


- Très bien ! Auriez-vous la gentillesse d'être mon Cobaye pour le prélèvement...


- Bien, j'ai compris comment procéder, allons maintenant trouver d'autres "postillons humains" à prélever...

Et notre pauvre sorcier se fait traiter de tous les noms pour parvenir à ses fins...



- Vite allons prendre un bain avant de continuer...

- Tient ! Voilà BB ! Je suis sûr qu'elle comprendra pourquoi il faut qu'elle me laisse ses postillons avec plus de classe que les autres...

Et voilà ! Merlin est parvenu à ses fins...

Il lui reste maintenant à remettre la friandise aux chasseurs...


- Bonjour Messieurs les chasseurs ! Comme je vous ai trouvé fort sympathique lors de notre dernière rencontre, je me suis permis de vous préparer un petit plat, afin de vous donner du courage dans votre quête !

- C'est ça ! Bonne chasse !
Les idiots ! Ils se sont jetté dessus ! J'espère que les chinchillas en feront de même !

- Puis qu'il me faut attendre, allons donc récolter quelques herbes... j'ai repéré dans le coin des essences très utiles pour mes potions...

Le temps s'étant écoulé, il est temps pour notre sorcier de retourner en forêt voir le résultat de son entreprise...


Et voilà ! Tout est bien qui finit bien : Plus de chasseurs, et plus de chinchillas... Et en plus, votre royaume gagne en sécurité et en culture !

 
Bon jeu !
Sasha
Voici une quête que n'importe lequel de vos héros peut mener, à l'exception du souverain. Cette quête apporte à votre royaume des points de bien-être.

Voici une quête que n'importe lequel de vos héros peut mener, à l'exception du souverain. Cette quête apporte à votre royaume des points de bien-être.





Donc, tout commence ainsi...

Merlin s'est ainsi porté volontaire pour "devenir sultan à la place du sultan". La première étape consiste ainsi à annoncer sa décision à Arthur :


- Votre majesté a souhaité prendre quelques jours de vacances... partez tranquille, je me charge de garder votre trône...

Et Arthur part... Merlin s'étant ainsi vu confié les plein pouvoirs, s'empresse de les prendre ! Et quelle est la meilleurs façon de garder le trône, si ce n'est que de s'asseoir dessus ? C'est ce qu'il fait donc...




BOU ! Eh ! Merlin ! Régner ne signifie pas s'endormir sur le trône !

Bon ca y'est ! il est réveillé ! Il entreprend donc d'agir et de faire le tour de "son Royaume", histoire de vérifier que tout aille bien...

Une fois arrivé, une forte odeur le dérange (heureusement qu'ils n'ont pas encore inventé les ordinateurs olfactifs... sinon on serait pas dans la m... !)

Et il interroge un de "ses sujets".


- Bonjour Madame la villageoise. Votre nez serait-il également irrité que le mien par cette forte odeur nauséabonde ? Savez-vous d'où elle peut provenir ?

On dirait que c'est pas le moment d'aller se baigner sur la plage...

- Bah ! on verra cela plus tard... Occupons-nous d'abord de ce soit disant fromage dont j'ignore l'origine ! Le problème est plus urgent ! Par ma propre barbe, même un Epoisse n'aurait pas cet effet là !
Puisque Merlin est devenu le roi d'un jour, c'est à lui de se coller à la visite du navire incriminé...


Courage Merlin... tu vas bien arriver à repérer la source des problèmes de ton nez !

Mais il doit s'y reprendre à plusieurs reprises...

Et finit par ressortir avec l'objet...


Il lui reste à trouver un volontaire suffisamment enrhumé pour tenir cette chose puante sans trembler...


- Bonjour jeune homme ! Je suis sûr que vous êtes un brave d'entre les braves et que vous accepteriez une mission encore plus périlleuse que les champs de batailles ! En fait ce que j'ai à vous demander est beaucoup plus simple que de tenir une épée, mais nécessite bien plus de courage. Accepteriez-vous de me tenir ce simple fromage ?


Et pour régler le sort de l'objet, Merlin use de magie... il doit ainsi lancer le sort "flèche magique".

Et voici ce qu'il se passa :




(j'aurais pas voulu être à la place du jeune homme !)


Tu parles ! ...

- Bon maintenant que le problème du fromage est résolu... allons donc trouver Ursine la crieuse, afin de savoir ce qu'elle sait de ces rumeurs...


- Bonjour Madame Ursine, la crieuse ! J'ai entendu de parler de rumeurs à mon sujet et vous qui allez partout, il me serait agréable de savoir ce que vous savez à ce sujet...


- Voilà qu'elle nous fait une dépression ! Elle amoureuse du souverain ou quoi ? Il s'agit de remédier rapidement à cette situation avant que cette imbécile de mettre la couronne de mon roi en danger...


- Comme si dans pareille cas la courtoisie pouvait avoir un effet ! Si elle est amoureuse, rien de ce que je lui dirais ne pourrait la calmer. Allons-y carrément et rappelons-lui comment le légendaire Merlin est à la fois craint et aimé !

Et Merlin s'efforce ainsi de lui faire comprendre combien elle aurait tord de persister à colporter des fausses rumeurs...

- Bon ! Nous avons un problème ! Sa majesté m'a confié son trône le temps de partir se reposer, et vous n'appréciez pas son droit au repos... Alors que vais-je faire de vous ? Vous ne voudriez tout de même pas que je vous fasse une démonstration de magie ?

- Alors on se calme ! On arrête de colporter des idioties, car sinon cela risque de fomenter une révolte. Vous ne voudriez pas que votre Roi retrouve son royaume perdu dans une guerre civile à cause de votre stupidité ? Rassurez-vous votre Roi rentrera bien assez tôt pour que vous puissiez à nouveau l'admirer !


- Avec plaisir !
(comme si je n'avait qu'à m'occuper des poulettes mal couvées ! J'ai d'autres chats à fouetter !)
Et en parlant des autres chats, Merlin va bientôt avoir à faire face à une autre race de prédateurs...

Arrivé sur place...

Et il cherche parmi la foule qui s'empresse dans la salle du trône à repérer Salomon...

Il le trouve, et lui demande des comptes...

- Dites-moi Salomon ! Savez-vous quelle est la raison de ce désordre ? Pourquoi n'avez-vous rien fait ?
- Vous étiez dehors ! Pas facile de vous rendre compte !
- Elle est facile celle-là ! Dites-moi donc de quoi il s'agit plutôt que de me faire entendre des propos dignes des sangsues du médecin...

- Bon, puisque personne ne fait rien ici, je vais me charger d'aller interroger ces gens...


- Bonjour Chère Madame ! Pouvez-vous me donner une explication à la venue de tous vos compagnons dans cette salle du trône ?

- Ah ! Et à qui avez vous demandé l'autorisation ? Euh... attendez, je reçois un SMS (Signal Magique du Souverain)...

(Par ma propre barbe ! Sa Majesté et sur la route du retour... il est temps de faire un peu de ménage !)
- Bien, revenons à notre discussion... Dites-moi donc, Madame, à qui avez-vous demandé l'autorisation pour venir ainsi festoyer au château
- Ben à personne, y'a plus de roi !

(Qu'il est bien difficile de jouer les souverains sans avoir les interactions du souverain... Il faudrait le dire au créateurs pour la prochaine fois ! Je veux pouvoir "jeter à la fosse" et "faire des combats" !)

Je ne voudrais pas que le roi trouve ce désordre en rentrant... faisons le ménage !






- C'est ça, c'est ça ! pensez donc ce que vous voulez tant que vous allez mettre le souk ailleurs ! D'ailleurs, il est temps de me préoccuper du SMS que je viens de recevoir avant qu'il ne me tombe un autre problème sur les bras...

- Je choisis donc de lui faire un cadeau... Visiblement il s'y attend et se sera un excellent moyen de faire passer la pilule avec tous ces petits problèmes survenus en son absence... Je regrette simplement qu'ils ne m'aient pas laissé la possibilité de fabriquer une recette magique... cela m'aurait au moins fait gagner des points d'expérience !

Et Merlin prend ainsi la route du village, et se dirige tout droit vers le magasin toujours approvisionné à propos (à quoi sert d'avoir un marchand, si c'est pour lui faire systématiquement de la concurrence déloyale ?)
Au retour du souverain, Merlin lui fait ainsi bon accueil...




- Euh... Majesté... je voudrais m'entretenir avec vous de quelques problèmes qui sont survenus en votre absence...


Et voici la réponse d'Arthur, tout heureux de ses vacances et du cadeau qu'il vient de recevoir :

Ouf ! Il est content ! En fait tout le monde est content ! Merlin qui termine ainsi sa mission de souverain sans couronne et le Royaume qui gagne des points de bien-être !

Bon jeu !
Sasha
Les équipements

Le forgeron les fabrique, vos héros les utilisent... mais les connaissez-vous toutes ? Voici les différents types d'équipements utilisables par vos héros, dont certaines sont de véritables œuvres d'art.


Les armes
Les armes sont utilisées par le souverain, l'espion ou le chevalier.

Les armes Où les trouver ?

- Chez le forgeron, niveau 6

- Chez le forgeron, niveau 6

Chez le forgeron, niveau 10
- Dans la fosse
- Chez le forgeron, niveau 3 minimum
- Sur le stand du marchand


- Équipement de base du souverain
- Chez le forgeron, niveau 1
- Au magasin du village
- Sur le stand du
marchand

- Chez le forgeron, niveau 8

- Chez le forgeron, niveau 8


- Chez le forgeron, après avoir lu "Épée du Chinchilla"
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand


- Chez le forgeron, niveau 2

- Chez le forgeron, niveau 2

- Sur le chemin menant au village. Lors de la quête "premier pas" une pauvre femme demande à votre souverain quelle ambition souhaite-t-il pour son royaume. Selon votre réponse, vous obtenez cette arme.

- Chez le forgeron, niveau 4
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand

- Chez le forgeron, niveau 4

- Chez le forgeron, niveau 1
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand


- Chez le forgeron, niveau 5
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand


- Chez le forgeron, niveau 1
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand


- Chez le forgeron ayant lu "La griffe de l'ange légendaire" (lecture possible au niveau 10)


- Chez le forgeron, niveau 10

- Arme obtenue par le chevalier dans la quête "Jeu de Guerre"
- Arme fabriquée par le forgeron, dans la quête "Chinchillattaque"

Arme fabriquée par le forgeron au cours de la quête "Crabe-crapule", option "Un marteau à crabe"
Les Armures
Les armures sont portées par le souverain ou le chevalier.

Les armures Où les trouver ?

- Chez le forgeron, niveau 6 (la rouge est celle fabriquée par le forgeron - la bleue est celle obtenue par le chevalier dans la quête "jeu de guerre".



- Équipement de base du souverain
- Chez le forgeron, niveau 1
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand


- Chez le forgeron, niveau 1


- Chez le forgeron, niveau 4
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand


- Chez le forgeron, niveau 1
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand


- Chez le forgeron, niveau 7
- Sur le stand du marchand


- Chez le forgeron, niveau 1
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand


- Chez le forgeron, niveau 5
- Sur le stand du marchand


- Chez le forgeron, niveau 8

- Chez le forgeron, niveau 2
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand

- Chez le forgeron, niveau 9
Les bâtons de magicien
Les bâtons ne peuvent être utilisés que par les magiciens

Les bâtons Où les trouver ?

- Chez le forgeron, niveau 1
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand


- Chez le forgeron, niveau 7
- Sur le stand du marchand


- Chez le forgeron, niveau 3
- Sur le stand du marchand
- Au magasin du village


- Au magasin du village


- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand
- Chez le forgeron, niveau 5
Les battes de Royalball
Les battes de Royalball peuvent être utilisées par tous les héros.

Les battes Où les trouver ?
- Équipement de base des sims


- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand
- Chez le forgeron, niveau 1


- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand
- Chez le forgeron, niveau 2

- Chez le forgeron, niveau 5 Les outils
Les différents marteaux ne sont utilisés que par le forgeron.

Les outils Où les trouver ?

- Équipement de base du forgeron
- Chez le forgeron, niveau 1


- Chez le forgeron, niveau 1


- Chez le forgeron, niveau 3


- Chez le forgeron, niveau 5

- Outil fabriqué par le forgeron dans la quête "Chinchillattaque" Les luths
Les luths sont utilisés par le barde. Le seul instrument dont peuvent jouer tous les sims est le violon, que vous pouvez trouver au magasin du village ou sur le stand du marchand.

Du reste mon souverain a trouvé très apaisant de jouer du violon pendant que la bête était à l'oeuvre...
Les luths Où les trouver ? - Au magasin du village
- Sur le stand du marchand
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand
- Au magasin du village
- Sur le stand du marchand
Bon jeu !


×